Composteur : soyons plus vigilants !

Bonjour à tous,

Une nouvelle visite au composteur avec Bastien des Compostiers nous confirme que malheureusement, notre composteur n’est pas en grande forme : si en surface, les déchets brunissent convenablement, en profondeur, c’est le drame ! En effet, les déchets ne parviennent pas à se transformer, des poches de fermentation à l’odeur caractéristique se forment… avec ce que cela suscite comme contestation (légitime !) de la part des utilisateurs des espaces de jeux alentours.

A l’occasion des prochaines permanences au Composteur de quartier situé rue Voltaire dans le 3e arrondissement de Lyon, il conviendra donc d’être particulièrement vigilant (et sportif) pour mieux brasser les deux tas, de part et d’autre du composteur, afin d’oxygéner l’ensemble, de casser les agglomérats de déchets qui fermentent, et ainsi faciliter la transformation du compost.

Sans cet effort, il arrivera un moment où le second bac sera rempli sans que l’on puisse vider le premier, avec les conséquences que chacun imagine : la fermeture provisoire du composteur, le temps que la nature fasse son oeuvre !

Dans les prochaines semaines, nous vous remercions de bien vouloir :

Brasser les deux tas en profondeur à chaque permanence : le tas de gauche (le plus avancé) nécessite de creuser dans les angles pour faire une rotation des matières en surface. Lors de votre visite hebdo, merci de donner un coup de main pour brasser le tas (sans vous faire de tour de rein non plus, n’est-ce pas ?)

– Pour ceux parmi nous qui ont une clé, si possible, complétons l’effort avec une visite tôt le matin, dans la semaine, pour brasser les deux tas.

Lors de vos dépôts, nous vous remercions de bien découper vos déchets en petits morceaux facilement ingérables par le composteur : par exemple, des herbes ont été jetées dans le composteur, qui ont eu pour effet de créer une chape au-dessus d’un tas qui avait pourtant bien besoin d’air ! Si vous mangez des agrumes, découpez les peaux en petits morceaux plus facilement ingérables.

Ajoutez systématiquement de la matière sèche, environ 50% du volume de déchets jetés, pour faciliter le processus global.

Nous retrouvons chaque semaine des morceaux de pain : ne jetez ni pain, ni laitages, ni viande dans le composteur, c’est contraire aux règles et vous rappelons qu’en cas de doute, deux habitants de permanence sont à votre disposition les soirs de… permanence – d’où leur nom d’ailleurs !

Afin de sensibiliser l’ensemble des utilisateurs du compost aux actions spécifiques et envoyer ces messages de « consignes », nous allons tenir un carnet d’enregistrement des adresses email de chacun, à compter de la permanence de mardi prochain. Pour voir si brasser est nécessaire lors d’une visite matinale, nous inclurons un suivi de qui est venu quand en semaine, afin de ne pas être deux à brasser le même jour – même si on adore ça :p

Nous vous remercions de votre aide pour donner un peu d’air au composteur dans les prochaines semaines, et restons à votre disposition pour tout complément d’info !

Au plaisir de vous voir au composteur un de ces soirs et en vous remerciant de votre attention 😉

Une réflexion au sujet de « Composteur : soyons plus vigilants ! »

  1. Ping : Composteur de quartier : permanences de l’été | Quartier Voltaire Part-Dieu

Les commentaires sont fermés.